Groove Lélé
Patrimoine de l’UNESCO

Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’UNESCO

Depuis le 1er octobre 2009, le maloya, véritable musique identitaire, est classé Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Musique qui puise ses origines depuis l’esclavage, elle est un facteur d’identité nationale, et illustre le processus de métissages culturels à travers le temps. Fier de cet héritage, Groove Lélé se voudrait, tout comme leur père avant eux, être l’un des dignes représentants de leur culture, de leur langue et de leur histoire, en partageant ce savoir pour lequel de grands hommes se sont battus.